Points communs entre le béhaviorisme et les quiz

Les quiz et le béhaviorisme ont beaucoup de choses en commun. Quels sont les points communs entre le comportementalisme et les quiz ?

Au moment de notre naissance, notre esprit est « tabula rasa ». Tout du moins, c'est ce que les comportementalistes disent. Les béhavioristes pensent que nous sommes tous nés comme une « carte blanche » et que notre comportement est déterminé par notre environnement et le terme « libre arbitre » n'est pas franchement quelque chose que l'on trouve dans leur dictionnaire. Le béhavorisme se divise en conditionnement classique et conditionnement opérant.

Conditionnement classique

Le conditionnement classique consiste à combiner deux stimuli. Ne vous inquiétez, c'est plus facile que ce qu'il parait. Pavlov (1873-1936) a mené une expérience étant connue comme l'un des meilleurs exemples de conditionnement classique. Sa recherche était axée sur la sécrétion de salive chez les chiens. Donner de la nourriture au chien le faisait saliver. Le chien obtenait toujours sa nourriture au son d'une cloche. Au bout d'un certain temps, le chien salivait directement au son de la cloche, même sans avoir de nourriture. Le stimulus (la cloche) est alors devenu un stimulus conditionné créant une réponse conditionnée.

Cloche (aucune réponse du chien) --> aliment donné (réponse du chien)

Cloche (réponse du chien)

Conditionnement opérant

Selon Skinner (1904-1990), l'apprentissage est l'émergence de changements d'observation dans le comportement. Les éléments les plus importants des changements comportementaux sont la punition et le renforcement. Le renforcement est tout ce qui renforce la réponse désirée. Il y a quatre types de conditionnement opérant. Skinner n'est pas pro-punition, car cela ne récompense pas les étudiants.

Quatre conditionnements opérants

Punition positive       →    ajouter quelque chose pour réduire un comportement

Exemple : Le chauffeur conduit trop vite, il reçoit une amende.

Renforcement positif    →    ajouter quelque chose pour augmenter un comportement

Exemple : Les enfants ont un dessert s'ils mangent tous leurs légumes.

Punition négative      →    enlever quelque chose pour réduire un comportement

Exemple : Les enfants ne mangent pas de dessert, car ils n'ont pas mangé leurs légumes.

Renforcement négatif   →    enlever quelque chose pour augmenter un comportement

Exemple : Si tu termines tes devoirs, tu n'auras pas à faire la vaisselle.

Skinner a décrit quatre lignes directrices pour les instructions 

  • S'assurer que les objectifs d'apprentissage soient clairs
  • Enseignez les choses dans l'ordre (commencer par le début)
  • L'apprentissage autorégulé est important
  • Programmez le curriculum. Skinner préconise l'instruction individuelle. Cela inclut les rythmes et types de raisonnement afin que les étudiants se renforcent d'eux-mêmes.

Le béhaviorisme et notre outil

Les méthodes de béhaviorisme s'utilisent le mieux lorsque vous souhaitez tester les niveaux de connaissance, de compréhension et d'application. Le premier système comportemental à avoir été utilisé était appelé la machine à enseigner. Cette machine ressemblait à une machine à écrire qui pouvait poser des questions. Une fenêtre servait à montrer la question et l'autre à donner la réponse. De nos jours les possibilités sont presque infinies. Les quiz sont un excellent outil à cette fin, puisqu'ils permettent aux étudiants de travailler à leur propre rythme. De plus, les quiz sont un moyen facile de retenir des faits et permettent de se transformer un peu en « éponge » absorbant les informations. Créez votre propre quiz sans plus attendre, c'est un excellent moyen de faire travailler la mémoire !